Categorie Studios Cinéma Pamiers

0

« Hollywood-sur-Garonne » : Bruno Granja, le retour

"Hollywood-sur-Garonne" : Bruno Granja, le retour
Bruno Granja Nouvelle saison dans le feuilleton d’ "Hollywood-sur-Garonne". Deux ans après l’échec du projet de studio de cinéma sur la base aérienne de Francazal (Toulouse) et un projet inabouti à Pamiers, le porteur de projet Bruno Granja, accompagné de plusieurs investisseurs étrangers, propose de nouveaux studios de tournage à Fontenilles, en Haute-Garonne. L’ancien architecte de Cugnaux a signé une promesse de vente portant sur 40 hectares de terrain. Interview. En quoi consiste le projet de Fontenilles? Nous désirons créer un complexe cinématographique comprenant des studios de cinéma à haut niveau d'équipement. Mais il sera aussi question d'enseignement et de recherche. Notre projet s'inscrit dans l'ère de l'industrie médiatique au sens large avec les nouvelles technologies qui l'accompagnent. Il ne se limite pas seulement au cinéma. Quelle est la raison qui vous a motivé à reconduire un tel projet après l'échec de Francazal ? Francazal n'a certainement pas marqué la fin de mon intérêt pour le cinéma. J'entretiens une véritable passion pour le cinéma. Ensuite Francazal fut une expérience enrichissante. Seulement, lorsqu'on se lance dans les affaires, le risque zéro n'existe pas. Il y avait un appel à candidatures, la nôtre n'a pas été retenue. La lisibilité financière de [...]
Lire la suite
0

«Les conditions du succès sont réunies»

«Les conditions du succès sont réunies»
Grands chantiers - Haute-Garonne - Donald J. Bredberg, Fondateur du groupe AEC «Les conditions du succès sont réunies» Fin décembre 2014, l'homme d'affaires américain a participé à la réunion de travail avec les services de Bercy et l'AFII. Pourquoi avez-vous décidé de vous engager aux côtés de Bruno Granja ? Quelques mois après l'échec de Francazal, Bruno m'a contacté. Nous nous étions connus parce qu'à la demande des studios Raleigh, j'avais participé à l'étude de faisabilité du projet toulousain. Il m'a parlé d'une nouvelle opportunité et m'a demandé de l'évaluer. Quelles ont été vos conclusions ? Toutes les conditions sont réunies pour que ce projet réussisse. Le nouveau site est très bien situé, aux portes de Toulouse, les représentants du gouvernement que nous avons rencontrés se sont montrés très intéressés car notre projet fait écho aux efforts engagés par la France pour développer la filière audiovisuelle. Fin décembre, les députés ont voté un amendement qui rend la France fiscalement très attractive et va forcément attirer des productions étrangères. Il faudra des structures pour les accueillir. Nous ne sommes pas les seuls à miser sur Toulouse et sa dynamique. Regardez l'intérêt que portent les Chinois à votre aéroport. Vous n'oubliez [...]
Lire la suite
0

«Le seul risque que nous prenons, c’est que ça marche»

«Le seul risque que nous prenons, c'est que ça marche»
Grands chantiers - Haute-Garonne «Le seul risque que nous prenons, c'est que ça marche» Maire PS de Fontenilles, Fabienne Vitrice confirme l'existence du projet porté par Bruno Granja et ses partenaires sur sa commune. L'élue vient d'ailleurs d'en informer sa majorité au conseil municipal. Que savez-vous du projet de création de studios de cinéma à Fontenilles ? Bruno Granja et le groupe AEC que nous avons rencontrés nous ont exposé leurs intentions. Plus que des studios, il s'agit de faire naître un complexe dédié au cinéma, la culture, la connaissance et les loisirs. A ce stade, nous en sommes à la phase de découverte, mais il s'agit d'une idée séduisante sur laquelle nous avons besoin de compléter notre information. Ce sera l'objet du groupe de travail que nous allons constituer. Qu'allez-vous demander aux porteurs du projet ? Ce qu'ils entendent faire précisément sur notre commune, des engagements sur la faisabilité de l'opération, le business-plan de l'opération, son financement. Nous voulons aussi mesurer avec eux l'impact du projet sur Fontenilles, en termes économiques bien sûr, mais également urbanistiques et environnementaux. Bruno Granja assure avoir la maîtrise sur 40 hectares de foncier. Vous confirmez ? En effet, une promesse de vente [...]
Lire la suite
0

Hollywood-sur-Garonne : 10 000 emplois directs et indirects

Hollywood-sur-Garonne : 10 000 emplois directs et indirects
Bruno Granja. Dans la note confidentielle qu'ils ont remise à Bercy et à l'agence française pour les investissements internationaux, les porteurs du projet fixent à environ 10 000 le nombre d'emplois directs et indirects créés par leur complexe industriel. Ce chiffre a été obtenu à partir d'une étude conduite sur d'autres sites de production dans le monde, comme à Détroit, où la création de studios a suscité 13 000 emplois directs et indirects, Los Angeles où les studios de Manhattan Beach, cinq fois plus petits que le projet de Fontenilles, emploient 3500 personnes, où encore à Budapest où l'industrie audiovisuelle implantée en 2010 fournit du travail à 6500 personnes. S'agissant de leur projet, Bruno Granja et ses partenaires évaluent à 4000 le nombre d'emplois nécessaires sur le site, 500 sur la partie ouverte au public (hôtellerie, événementiel, commerces, etc...) et 3500 sur la partie professionnelle. S'appuyant sur des sources statistiques, ils indiquent aussi qu'un emploi direct génère 1,8 emploi indirect. Arrivé en vitesse de croisière, le complexe industriel de Fontenilles susciterait donc l'émergence de plus de 6000 emplois dans le bassin de l'agglomération toulousaine. La Dépêche du Midi
Lire la suite
0

Hollywood-sur-Garonne : saison 2 à Fontenilles

Hollywood-sur-Garonne : saison 2 à Fontenilles
Grands chantiers - Haute-Garonne Les premières esquisses de ce que pourrait être, à l'horizon 2018, le complexe voué à l'industrie cinématographique à Fontenilles. Bruno Granja rappelle qu'à ce stade, la question architecturale n'est pas encore une priorité./DR. Deux ans après l'échec de Francazal, Bruno Granja porte un nouveau projet de studios de cinéma à Fontenilles dont il vient, avec ses associés, d'informer Bercy. Deux ans après le revers de Francazal, Bruno Granja a officiellement présenté son nouveau de projet de studios de cinéma, voilà quelques jours, dans les bureaux de l'agence française pour les investissements internationaux (AFII) à Paris. L'architecte dont l'audacieux dossier de reconversion industrielle d'une partie de l'ancienne base aérienne avait été rejeté par les services de l'Etat fin 2012, a tiré les leçons de son échec. Pendant deux ans, Bruno Granja qui n'a jamais cessé de croire à la légitimité économique de son projet, a méthodiquement corrigé les erreurs qui ont conduit au crash de Francazal. Cette fois, l'entrepreneur ne voit pas ce qui pourrait l'empêcher de poser ses studios de cinéma à Fontenilles… Juste avant Noël, Bruno Granja et ses partenaires ont dévoilé leurs intentions devant les techniciens de Bercy et de l'AFII. «Depuis Francazal, [...]
Lire la suite
0

Toulouse: Nouveau scénario pour les studios de cinéma d’Hollywood-sur-Garonne

Toulouse: Nouveau scénario pour les studios de cinéma d'Hollywood-sur-Garonne
Il y a trois ans, Bruno Granja, un architecte originaire de Cugnaux élaborait un scénario fou pour la reconversion des pistes de l'aérodrome de Francazal: y installer des studios de cinéma. L'arrivée d'une industrie a bien fait rêver les Toulousains durant plusieurs semaines, mais a rapidement fait pschitt. Projet présenté à Paris Les services de l'Etat avaient retoqué sans ménagement le projet, estimant que les garanties financières n'étaient pas réunies. Après avoir tenté de l'exporter à Pamiers, Bruno Granja revient avec son idée de studios à quelques kilomètres de Cugnaux, sur la commune de Fontenilles. Il est même allé la présenter à l' Agence française pour les investissements internationaux , une émanation de Bercy. «Le projet a mûri, il s'est adapté aux demandes de l'industrie audiovisuelle. L'idée est de réaliser un complexe dédié à l'ensemble de l'industrie, que ce soit des studios de cinéma, mais aussi de l'audiovisuel, de la formation», explique Bruno Granja. [...]
Lire la suite
0

André Trigano : « On s’est fait berner »

André Trigano : On s'est fait berner

Au détour de la conversation autour de sa candidature aux prochaines municipales lors de sa conférence de presse, André Trigano a avoué qu’en ce qui concerne le projet de studios de cinéma envisagés à Gabrielat, l’affaire n’aurait pas de suite. «On s’est fait berner, et je n’aime pas ça ! Quoi qu’il en soit je n’avais jamais dit que c’était fait !» En tout cas, c’est un point final sur ce projet dans lequel le maire avait mis beaucoup d’espoir. Et fait couler beaucoup d’encre tout au long de l’année 2013. À l’exception de certaines craintes exprimées par le groupe de Gauche au conseil municipal, dont les élus doutaient des capacités d’accueil des infrastructures collectives de Pamiers face à un tel projet, ce dernier avait fait une réelle unanimité sur l a place...

Lire la suite
0

Studios de cinéma à Pamiers : «Le projet est loin d’être enterré»

pamiers

Où en est-on des studios de cinéma à Gabriélat ?
Flash-back : «Si Pamiers a 10 % de faire venir les studios de cinéma Raleigh à Pamiers, il faut tenter notre chance !». En janvier dernier, à l’heure de présenter ses vœux aux Appaméens, André Trigano annonçait énigmatique la possibilité d’implanter sur Pamiers un projet à la dimension de son ambition pour la capitale de la Basse-Ariège, sans le dévoiler précisément. On apprendra dans la foulée qu’il s’agissait du fameux projet de studios de cinéma américain Raleigh, porté par l’architecte cugnalais Bruno Granja, celui-là même qui visa un temps le site militaire reconverti de Francazal à Toulouse...

Lire la suite
0

Studios de cinéma: Bruno Granja peine à convaincre Pamiers

Le scénario Hollywood-sur-Ariège sera-t-il aussi mauvais que celui qui a transformé le film Hollywood-sur-Garonne en gros navet de l’année 2012 ? C’est bien parti pour. Voilà huit mois que Bruno Granja, cet architecte cugnalais porteur d’un projet d’une dizaine de studios de cinéma avec l’appui, soutient-il, de la firme américaine Raleigh, a offert d’installer son complexe sur la commune de Pamiers. Depuis, il peine grandement a apporter des garanties. Rappelons qu’au début de l’année 2013, Bruno Granja avait pris la direction de Pamiers après avoir échoué à l’appel d’offres lancé dans le cadre de la reconversion de la base militaire de Francazal. La préfecture avait recalé son dossier dès le premier tour au motif qu’il ne présentait aucune garantie financière...

Lire la suite
0

Hollywood en Ariège ? « Aucune certitude » pour André Trigano

francazal pamiers raleigth studios

Pamiers comme nouveau bastion de l’industrie cinématographique. Un des plus grands studios de tournage en France, des centaines d’emplois crées. Des stars larguées directement en jet privé sur le tout proche aérodrome des Pujols. Un scénario frôlant la science fiction ? Pas vraiment. C’est bien à Pamiers, 16 000 âmes, dans les plaines d’Ariège, pas grand chose à voir avec Hollywood, que le projet de studios de cinéma a atterri. Sur le bureau du maire. L’idée fait déjà frémir les « appaméens » de retour du marché et les plus de 85 ans lisant le journal sous les platanes de la place de la république. Le visage de la ville pourrait en être bouleversé. Mais la fin du film n’est pas encore écrite...

Lire la suite
0

«un projet réaliste avec toutes les garanties» pour Bruno Granja, le porteur de projet

avatar

« Ce qu’on a réalisé en 3 mois en Ariège, on l’a fait en deux ans à Toulouse » confirme Bruno Granja. Il y a quelques semaines émergeait l’idée de création de studios de cinéma sur la zone d’activités de Gabriélat à Pamiers. André Trigano, le maire, évoquait un projet d’envergure pour sa commune et y avait mis toute son énergie. « Lorsque mon dossier a été retoqué à l’ancienne base de Francazal, plusieurs communes de France m’ont contacté. Je cherchais du foncier et André Trigano a sauté sur l’occasion » rapporte Bruno Granja. Aujourd’hui, les choses avancent bien […]

Lire la suite
0

Francazal: nouvel appel d’offres, pas de studios de cinéma mais une école d’aéronautique

L’avenir de l’ancienne base militaire de Francazal se précise. À l’issue d’un comité de suivi vendredi 1er mars, la préfecture a annoncé un nouvel appel d’offres en mai pour les 45 hectares inoccupés. Les nouvelles candidatures n’auront pas l’obligation de répondre à une vocation culturelle. Le porteur des studios de cinéma Bruno Granja jette l’éponge. Le reste du site se tourne vers l’aéronautique, avec l’implantation d’une école de formation aux métiers de l’aéronautique. Il y a trois mois, les services de la préfecture de Haute-Garonne rejetaient en bloc toutes les offres d’acquisition de 45 hectares sur l’ancienne base militaire […]

Lire la suite
0

Bruno Granja, le porteur de projet, choisit Pamiers

Bruno Granja - Porteur du projet de studios de tournages à Pamiers en Ariege

Dans un communiqué de presse, Bruno Granja, porteur de projet de l’installation de studios de cinéma, a affirmé sa volonté de voir aboutir le projet à Pamiers, abandonnant définitivement l’idée de l’ancienne base de l’armée de l’air de Francazal à Cugnaux. Bruno Granja, un architecte toulousain, rêvait en effet depuis des mois de fonder à Francazal les plus grands studios de France avec le concours de Raleigh, qui revendique le rang de premier exploitant de studios de cinéma indépendants aux Etats-Unis. Un projet retoqué par la préfecture de Haute-Garonne en décembre qui aura fait au moins un heureux, André […]

Lire la suite
0

Studios américains dans le Sud : De Toulouse à Ariège – Actualité

avatar

Le promoteur du projet de créer les plus vastes studios de tournage en France a décidé de renoncer à mener à bien son entreprise dans l’agglomération de Toulouse et de se reporter sur une petite ville ariégoise administrée par une figure du tourisme, André Trigano, a-t-il indiqué mardi. Bruno Granja rêve depuis des années de créer un complexe de studios avec le concours d’un grand nom de l’industrie cinématographie américaine, Raleigh, qui revendique le rang de premier exploitant de studios de cinéma indépendants aux États-Unis. Mais le dossier, qu’il a monté pendant des mois pour racheter des terrains d’une ancienne base aérienne dans la banlieue toulousaine, a été rejeté le 4 décembre par l’État, pourtant en quête d’argent frais. Pamiers, 15...

Lire la suite
0

« Pourquoi je choisis Pamiers »

Le porteur du projet des studios de cinéma, Bruno Granja, abandonne définitivement l’ancienne base militaire de Francazal et choisit finalement Pamier pour développer son complexe. La préfecture de Haute-Garonne a rejeté son dossier en décembre dernier. Mais ce fanatique de cinéma ne s’avoue pas vaincu pour autant. Il explique son choix: Je porte, depuis près de deux ans, un ambitieux projet qui vise à créer les plus grands studios de cinémas de France, et faire naître ainsi un pôle majeur de développement économique et d’attractivité touristique dans notre région. Un projet que je suis fermement résolu à poursuivre aujourd’hui, en répondant favorablement à la proposition de la ville de Pamiers...

Lire la suite
0

D’Hollywood-sur-Garonne à Hollywood-sur-Ariège à Pamiers ?

Projet Francazal

«Parce qu’elle répond à des besoins non-satisfaits, cette industrie peut s’épanouir partout», déclare Bruno Granja, dont les studios pourraient s’implanter à Pamiers./Photo DR. L’ancienne base militaire de Francazal à Cugnaux n’accueillera pas de studios de cinéma. Le porteur du projet, Bruno Granja, dont le projet a été recalé le […]

Lire la suite
0

Pamiers en Ariège candidate à l’implantation de studios de cinéma

pamiers

Bruno Granja et André Trigano (le maire de Pamiers) le confirment : ils sont en discussion afin d’installer à Pamiers les studios de cinéma originellement prévus pour l’ancienne base militaire de Francazal à Toulouse. Le discours, pourtant, n’est pas encore tout à fait harmonisé : Bruno Granja parle d’une décision qui sera prise « dans les jours à venir », André Trigano lui, évoque « un délai de 3 mois maximum ».

Il semblerait que Bruno Granja ait définitivement abandonné l’idée d’installer ses studios du cinéma sur l’ancienne base militaire de Francazal...

Lire la suite
0

les studios d’Hollywood pourraient s’implanter à Pamiers

francazal pamiers raleigth studios

Le rêve d’industrie de cinéma à Toulouse récemment avorté pourrait bien se réaliser du côté de Pamiers. En effet, jugé « non conforme » à l’appel à candidatures lancé par l’Etat qui a mis en vente les terrains de l’ancienne base de l’armée de l’air à Francazal, le projet […]

Lire la suite
0

Pamiers. A. Trigano à la conquête des studios de cinéma

201301070031_w350

Le maire de Pamiers, A. Trigano, est déterminé./ Photo DDM, X.O Le 4 décembre, la préfecture de Haute-Garonne a rejeté le projet américain de studio cinéma sur l’ancienne base militaire de Francazal. Du coup, André Trigano maire de Pamiers a fait savoir aux porteurs du projet qu’il se portait […]

Lire la suite